Pourquoi vous devriez faire un crédit travaux ?


La tendance est à la rénovation du logement. En effet, se donner les moyens de se sentir à l'aise chez soi est devenu une priorité. L’ampleur des travaux incite un investisseur à souscrire à un prêt travaux (https://www.boursedescredits.com/guide-pret-travaux-265.php). Pour obtenir un tel crédit, le besoin d'une source de financement fiable et des taux d’intérêt intéressants, est plus que nécessaire. Quel que soit le besoin, un crédit travaux est un crédit de consommation dont le but est de financer des travaux. Zoom sur les motifs de souscription à un crédit travaux.

Quelques motifs de souscription à un crédit travaux

La souscription à un crédit travaux est souvent due à une grande ampleur et une diversité de projets. On a souvent recours à ce dernier pour effectuer :

  • Des travaux de rénovation influencés par un comportement éco-responsable : installation de panneaux solaires, de chaudières à condensation, meilleure isolation thermique, amélioration impact énergétique, etc.
  • Des travaux de construction pour l'agrandissement d'un site interne ou externe.
  • Des frais de travaux de décoration et d’embellissement de son habitat.

Les différentes formes de crédits de travaux incitants

En fonction de leur projet, les débiteurs peuvent avoir accès à deux formes de crédits travaux au choix :

crédit revolving

1. Le crédit travaux sous forme de crédit personnel

C’est une forme de crédit pour les travaux à petit budget. Elle est destinée pour tout type de travaux et s'adresse aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers voulant effectuer des travaux.

Le prêt s’élève à plus de 70 000 € remboursables sur une durée de 10 ans au plus ce qui permet l’accès à tout le monde. Cependant, cette forme de crédit de travaux a un seul inconvénient : le taux d’intérêt peut augmenter par rapport aux autres crédits de travaux.

2. Le crédit travaux sous forme de crédit immobilier

À l’opposé du crédit travaux prêt personnel, cette forme de crédit est destinée aux grands travaux. Il est toutefois impératif que les travaux soient effectués par des professionnels enregistrés au Registre du Commerce (RC).

Le prêt s’élève à plus de 75.000 euros pour une durée allant de 10 à 30 ans. Contrairement aux autres, son taux d’intérêt est bas avec la possibilité de totaliser les mensualités si le débiteur a déjà un crédit immobilier en cours.

fr ch be ca