Quel est la mission d'un courtier immobilier pour un prêt ?


23 % des Français s'estiment prêts à s'octroyer les services d'un intermédiaire pour obtenir un prêt immobilier. La profession de courtier prêt immobilier est cependant plutôt méconnue.

Le courtier constitue le chaînon intermédiaire entre l'emprunteur et la banque. Sa parfaite connaissance des produits proposés par les organismes financiers lui donne l'opportunité de trouver un taux intéressant qui corresponde au train de vie de l'emprunteur.

Rachat crédit

Il est, cependant, indispensable de bien examiner ses références et de savoir avec quels organismes financiers il travaille. En plus de son rôle de négociateur, il est également expert en ce qui concerne les aides auxquelles vous pouvez prétendre et vous informe sur les rouages des prêts bancaires.

La mission d'un courtier immobilier

C'est pour l'ensemble de ces raisons que les emprunteurs emploient un courtier immobilier.  Lorsqu'un courtier oriente de nombreux clients vers un produit bancaire particulier, il peut plus facilement obtenir un taux bas, environ 0,25 % au-dessous des conditions consenties au grand public. Il peut également gommer les pénalités pour prévoir un remboursement anticipé et négocier l'assurance du crédit puisque la loi Lagarde offre la possibilité de faire jouer la concurrence dans ce secteur.

Négociation des taux et des frais

Les courtiers bénéficient du statut d'intermédiaire en opération bancaire et sont couverts par une assurance responsabilité civile professionnelle. Depuis 2010, ils sont répertoriés auprès de l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), alignée à la Banque de France.

Pour éviter une escroquerie, vous ne devez effectuer aucune avance en espèces ou chèque de caution, comme le stipule la loi. Si vous avez l'opportunité de confier votre projet à un courtier que vous connaissez ou qui est recommandé par une connaissance, c'est un gage de confiance qui a son importance.

Les garanties

Il faut savoir que les courtiers sont payés par les banques avec lesquelles ils passent des contrats. Deux grandes familles de courtiers existent. La première, issue d'importants réseaux nationaux, propose des honoraires oscillant entre 400 et 1500 €, suivant la difficulté des dossiers. La deuxième provient des structures locales et le service est proposé de manière gratuite à l'emprunteur.

 

fr ch be lu